Outils Rainea à disposition

Des experts en assainissement dans l'Indre-et-Loire

Concept Rainea éprouvé

Des produits de fabrication française et locale

Mutualisation Rainea

Une prise en charge globale de votre installation

Contactez-nous pour un devis gratuit

    *Champs requis
    Paysage Indre-et-Loire

    Nos informations de contact :

    Photo Elodie Monnee

    Janvier 2024

    Bienvenue à Elodie !

    Foire aux questions

    Quels sont les tarifs de contrôle du SPANC, dans l'Indre-et-Loire ?

    En France et dans l‘Indre-et-Loire, les tarifs du SPANC dépendent du département ou de la région où vous résidez. Les tarifs du SPANC peuvent varier d’une commune à l’autre et sont susceptibles d’être révisés régulièrement en fonction des besoins locaux et des réglementations en vigueur.

    N’hésitez pas à contacter les services publics d’eau potable et d’assainissement en Indre-et-Loire pour obtenir les tarifs les plus récents et précis concernant les contrôles du SPANC proche de chez vous. Voici le site du SPANC, dans l’Indre-et-Loire.

    Quelles sont les banques éligibles au l’Eco-prêt à taux zéro pour l'assainissement autonome ?

    Pour financer vos travaux d’assainissement non-collectif vous pouvez faire appel à plusieurs banques. Seules les banques ayant signé une convention avec l’État pourront diffuser l’Eco-prêt à taux zéro. Les banques ayant signé au 31 décembre 2015 sont :

    • Banque BCP
    • Banque Chalus
    • Banque Populaire
    • BNP Paribas
    • Caisse d’Épargne
    • CIC
    • Crédit Agricole
    • Crédit du Nord
    • Crédit Foncier
    • Crédit Immobilier de France
    • Crédit Mutuel
    • Domofinance
    • KUTXA Banque
    • La Banque Postale
    • LCL
    • MA Banque
    • Natixis
    • Société Générale
    • Société Marseillaise de Crédit
    • Solféa

    Quelles sont les procédures à mener pour l'installation d'un assainissement individuel, en Indre-et-Loire ?

    L’installation d’un assainissement individuel en Indre-et-Loire, comme dans la plupart des régions françaises, nécessite le respect de procédures spécifiques. Voici les étapes principales à suivre :

    1.Étude du sol : Commencez par faire réaliser une étude de sol par un bureau d’études agréé. Cette étape est cruciale pour déterminer le type d’assainissement adapté au terrain.

    2.Demande de permis de construire : Si votre installation nécessite un permis de construire (souvent le cas pour les nouvelles constructions), faites-en la demande auprès de la mairie.

    3.Conception du système : Concevez le système d’assainissement individuel en fonction des résultats de l’étude de sol. Assurez-vous que le projet respecte les normes en vigueur.

    4.Dépôt de dossier : Préparez un dossier comprenant le projet, les plans, et les demandes d’autorisations nécessaires, puis déposez-le en mairie.

    5.Travaux : Une fois les autorisations obtenues, faites appel à des professionnels qualifiés comme Rainéa 37.

    6.Contrôle : Après les travaux, un contrôle de conformité sera effectué pour vérifier que l’installation respecte les normes.

    7.Mise en service : Une fois que l’installation est validée, vous pouvez la mettre en service et commencer à l’utiliser. N’hésitez pas à faire appel à Rainéa 37 pour s’occuper de votre future maintenance.

    Quels sont les systèmes d'assainissement individuel les plus couramment utilisés dans l'Indre-et-Loire ?

    En Indre-et-Loire, comme dans de nombreuses régions françaises, plusieurs systèmes d’assainissement individuel sont couramment utilisés pour le traitement des eaux usées domestiques. Les plus fréquents sont :

    1. Fosse septique toutes eaux : Ce système collecte les eaux usées, les décompose partiellement, puis les rejette dans le sol après un traitement préliminaire. Il est répandu dans les zones non raccordées au réseau d’assainissement collectif.
    2. Fosse toutes eaux avec filtre compact : Il s’agit d’une évolution de la fosse septique, comprenant un filtre compact qui améliore le traitement des effluents avant leur dispersion dans le sol.
    3. Microstation d’épuration : Ce dispositif traite les eaux usées à l’intérieur de la microstation, puis rejette des effluents traités de meilleure qualité dans le sol. Elles sont utilisées dans les terrains avec des contraintes particulières.
    4. Lit d’épandage : Il s’agit d’un complément fréquent aux systèmes de traitement, où les eaux prétraitées sont réparties dans un réseau de tranchées remplies de matériaux spécifiques pour une filtration supplémentaire.
    5. Filtre à sable : Les eaux usées sont acheminées vers un filtre à sable, où elles subissent une filtration naturelle avant d’être rejetées dans le sol.
    6. Puits d’infiltration : Il consiste à creuser un puits rempli de matériaux drainants pour permettre l’infiltration des eaux usées dans le sol.
    7. Station d’épuration individuelle : Dans certaines zones sensibles, des stations d’épuration individuelles plus avancées sont utilisées pour un traitement poussé des eaux usées domestiques.

    Il est essentiel de se conformer aux normes en vigueur et de consulter un expert en assainissement. N’hésitez pas à contacter notre expert Rainéa 37, Elodie Monnée.

    Y a-t-il des subventions ou aides spécifiques disponibles pour la mise en conformité des anciens systèmes d'assainissement individuel en Indre-et-Loire ?

    En Indre-et-Loire, comme dans de nombreuses régions françaises, il existe des aides spécifiques pour la mise en conformité des anciens systèmes d’assainissement individuel. Ces aides visent à encourager la rénovation et l’amélioration des installations existantes. Les principales sources d’aides sont les suivantes :

    1. L’Agence de l’Eau : Elle propose des subventions pour les travaux visant à réduire la pollution des eaux, y compris les rénovations d’assainissement individuel.
    2. Le département : Certains départements, dont l’Eure-et-Seine, mettent en place des aides financières pour soutenir les propriétaires dans la mise en conformité de leurs systèmes.
    3. L’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) : Elle offre des aides pour la rénovation des installations sanitaires, ce qui peut inclure l’assainissement.
    4. Les communes : Certaines municipalités proposent des aides locales pour la mise aux normes des installations d’assainissement individuel.

    Ces aides varient en fonction des critères d’éligibilité, des ressources du foyer et des projets spécifiques. Il est donc recommandé de se renseigner auprès des autorités locales, de l’Agence de l’Eau, de la mairie ou de l’ANAH pour connaître les possibilités d’aides financières disponibles pour la mise en conformité des anciens systèmes d’assainissement individuel en Indre-et-Loire.

    Quels bénéfices offre la mise en place d'un système de collecte d'eau de pluie en Indre-et-Loire ?

    L’installation de récupération d’eau de pluie présente de nombreux avantages :

    1. Économie d’eau : Elle permet de réduire la consommation d’eau potable, notamment pour l’arrosage et les toilettes, ce qui génère des économies sur les factures d’eau.
    2. Durabilité environnementale : Elle contribue à la préservation des ressources en eau en réduisant la demande sur les sources d’eau douce.
    3. Réduction des inondations : Elle peut atténuer les inondations locales en captant une partie de l’eau de pluie, réduisant ainsi le ruissellement.
    4. Indépendance : Elle offre une source d’eau alternative en cas de pénurie d’eau ou de restrictions.
    5. Baisse de la pression sur les réseaux d’eau : Moins de demande sur les réseaux publics peut alléger la charge sur les infrastructures d’approvisionnement en eau.
    6. Impact environnemental réduit : Elle diminue le besoin de puiser dans les nappes phréatiques et de traiter l’eau, contribuant ainsi à réduire l’empreinte écologique.

    Quels critères doivent être respectés pour assurer un stockage sécurisé de l'eau de pluie dans un système de récupération ?

    Le stockage sécurisé de l’eau de pluie est essentiel pour garantir sa qualité et son utilisation efficace. Voici quelques exigences clés à prendre en compte :

    1. Collecte adéquate : Assurez-vous que la surface de collecte, généralement le toit, soit propre et exempte de contaminants.
    2. Filtration : Utilisez un système de filtration pour éliminer les débris et les impuretés présents dans l’eau de pluie.
    3. Cuve de stockage : Choisissez une cuve de stockage en matériaux non toxiques, résistante à la corrosion et aux UV.
    4. Utilisation appropriée : Veillez à utiliser l’eau de pluie stockée pour des usages non potables, comme l’arrosage ou le lavage, sauf si elle est traitée pour la rendre potable.
    5. Conformité réglementaire : Respectez les règlements locaux et nationaux concernant la collecte et le stockage de l’eau de pluie.

    En respectant ces exigences, vous pouvez mettre en place un système de récupération d’eau de pluie sécurisé et respectueux de l’environnement pour répondre à divers besoins tout en préservant la qualité de l’eau.

    Puis-je utiliser ma réserve d'eau de pluie sans restriction ?

    L’utilisation de l’eau de pluie est autorisée pour des usages non potables tels que l’arrosage du jardin, le lavage de voiture, le remplissage des piscines, etc. 

    Cependant, il peut y avoir des restrictions ou des réglementations spécifiques dans certaines régions concernant son utilisation. Il est recommandé de vérifier les lois locales et les réglementations en vigueur dans votre région pour vous assurer de respecter les règles.

    Pour tout projet lié à la récupération d’eau de pluie ou à l’assainissement, il est également conseillé de faire appel à un expert en la matière. N’hésitez pas à contacter Rainéa 37.

    Nos partenaires